Placements : quelles solutions pour doper votre patrimoine sur le long terme ?

Votre horizon de placement est de vingt ans ou un peu plus ? Trois solutions sont à privilégier pour dégager de bons rendements. Attention cependant à quelques écueils.

“L’immobilier résidentiel rapporte 3,5 à 4 % brut, à comparer aux 2 % des fonds en euros de l’assurance vie, note Benjamin Nicaise, président de Cerenicimo, plate-forme dédiée à l’investissement immobilier. C’est dans ce domaine que le mix rendement/sécurité est le plus abouti. Les taux de crédit restent très attractifs même s’ils ont commencé une légère remontée.

Or recourir à un prêt ajoute de l’attrait au placement, puisque les intérêts d’emprunt sont déductibles des loyers. L’effet de levier est optimisé par ces taux bas.” Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, en janvier, les taux fixes moyens nationaux se situaient dans une fourchette allant de 1,25 % pour un emprunt sur dix ans à 1,73 % sur vingt-cinq ans. Encore très abordable.

Côté prix, même tempérance : si la hausse se poursuit dans le neuf, avec + 2,2 % de croissance en 2016 (après + 2,1 % en 2015), d’après le baromètre LPI-SeLoger de janvier, une augmentation brutale n’est pas à l’ordre du jour. Les conditions sont donc réunies pour envisager un achat.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *