Le compte Instagram de Britney Spears, une planque pour des hackers russes

Des chercheurs ont découvert des commentaires suspects sous les photos Instagram de la star.

Des hackers russes à Britney Spears, il n’y a parfois qu’un pas. C’est en tous cas ce qu’affirment des chercheurs, employés par l’entreprise d’antivirus Eset. Dans un rapport publié mardi, ils racontent comment un groupe de pirates portant le nom de Turla a utilisé le compte Instagram de la chanteuse, pour réaliser des attaques.

LIRE AUSSI>> Annoncée morte sur Twitter, Britney Spears est vivante et va très bien

Les faits remonteraient à février dernier. Dans des commentaires que l’on pourrait croire écrits par des fans un peu envahissants, Turla aurait caché des liens renvoyant à l’un de ses serveurs de contrôle. Ces serveurs sont utilisés pour extraire des données d’un ordinateur infecté par un virus.

Le groupe Turla, qui avait déjà fait parler de lui par le passé en infectant à des fins d’espionnage les ordinateurs de plusieurs ambassades et institutions gouvernementales en Europe, aurait, grâce à ce commentaire, atteint 17 personnes. Un chiffre “peu élevé”, mais qui ne rassure pas pour autant les chercheurs employés par l’Eset. Eux, n’excluent pas en effet que d’autres combines de ce type aient été réalisées, sur la page de Britney ou celle d’autres stars… “Celui que nous avons trouvé ne pourrait être qu’un test”, précisent-ils. De plus, le chiffre pourrait s’expliquer par le fait que le commentaire ait été rapidement supprimé, ainsi que le compte de la “personne” qui l’avait posté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *